Procédure électorale

Simulation méthode d'Hondt

La répartition des sièges en fonction des résultats du scrutin est effectuée selon la méthode d'Hondt : le nombre de votes obtenus par chaque liste est divisé par 1, 2, 3, etc. jusqu'à obtenir un nombre égal de sièges correspondant à la circonscription, de manière à former un tableau tel que celui qui apparaît dans l'exemple pratique. Les sièges sont attribués aux listes ayant obtenu les quotients les plus élevés, selon un ordre décroissant.

Les sièges correspondants à chaque liste sont attribués aux candidats qui en font partie, selon la place qu'ils y occupent.
Exemple pratique : 480 000 votes valides émis dans une circonscription qui doit élire huit députés. Votes répartis entre six candidats : A, B, C, D, E, F.

A (168.000 v.) B (104.000 v.) C (72.000 v.) D (64.000 v.) E (40.000 v.) F (32.000 v.)
División 1 2 3 4 5 6 7 8
A 168.000 84.000 56.000 42.000 33.600 28.000 24.000 21.000
B 104.000 52.000 34.666 26.000 20.800 17.333 14.857 13.000
C 72.000 36.000 24.000 18.000 14.400 12.000 10.285 9.000
D 64.000 32.000 21.333 16.000 12.800 10.666 9.142 8.000
E 40.000 20.000 13.333 10.000 8.000 6.666 5.714 5.000
E 32.000 16.000 10.666 8.000 6.400 5.333 4.571 4.000

La liste A obtient 4 sièges, la liste B, 2 sièges, et les listes C et D, un siège chacune.

Quand deux quotients correspondant à différentes listes sont égaux, le siège sera attribué à celle qui a obtenu le plus grand nombre de voix. Si deux candidatures obtiennent un nombre égal de voix, le premier ballottage sera résolu par tirage au sort, et ceux qui suivent par alternance

POURCENTAGE DE VOIX NÉCESSAIRES À L'ATTRIBUTION DE SIÈGES

Pour les élections à l'Assemblée de Madrid, on ne tiendra compte que des listes qui ont obtenu au moins 5 % des suffrages valides émis (art. 18.2 de la Loi électorale de la Communauté de Madrid).